Sur-consommation...




Dans la suite de ma démarche vers le naturel, j'ai aussi changé ma façon de consommer la mode et de consommer en général. Cet article n'est pas du tout dans le but de donner des leçons, ni de juger qui que ce soit. Je veux juste partager avec vous mon ressenti et vous partager mon expérience, car je reviens de loin.

Comment gérer sa consommation quand on parle de mode sur ses réseaux sociaux, que l'on collabore avec des marques ? J'avoue que la démarche n'a pas été facile, mais depuis que j'ai pris la décision de mieux consommer je n'ai jamais été si épanouie, si bien dans mes baskets. Je ne me suis jamais autant éclatée dans ce que je faisais.


Tout part d'un constat : je suis "influenceuse" (bon j'aime pas ce mot mais maintenant c'est le terme que l'on donne alors allons-y pour "influenceuse"), je reçois beaucoup de choses, des fringues, des chaussures, des sacs, des produits de beauté etc... puis un jour je fais le point, je fais un tri, puis je fais encore du tri et je me rends compte qu'en fait je peux faire du tri toutes les semaines on arrive toujours au même point : j'ai trop de vêtements, j'ai trop de chaussures, j'ai trop de TOUT ! Je me sens étouffée, je me sens parfois écœurée, je refais du tri et je dis STOP. C'est beau d'avoir toujours plein de cadeaux (honnêtement je ne crache pas dans la soupe j'en ai profité des années! et je continue de recevoir de très beaux cadeaux), ça fait plaisir quand tu reçois parfois 10 colis par jour, mais quand ce n'est plus un plaisir mais une contrainte, il faut savoir arrêter. Parce qu à côté de tout ce que je reçois il y a aussi ce que j'achète, et ça devient indécent, ça devient n'importe quoi. Je n'ai plus aucun plaisir à faire du shopping car mon dressing est déjà rempli, le matin je ne sais pas comment m'habiller car j'en ai trop. Pour finir par mettre toujours à peu près la même chose. Je ne vais pas vous mentir, les réseaux sociaux et notamment instagram ça fait tourner la tête, le tout c'est de s'en rendre compte et de savoir dire stop. Quand tu en viens à acheter pour publier de la nouveauté sur les réseaux, t'as touché le fond. Je vous avoue, j'ai touché le fond. Toujours offrir de la nouveauté, toujours présenter de nouvelles pièces. STOP. Ce n'était pas moi, je ne me reconnaissais plus et surtout quel plaisir là-dedans ? Quand je vois le nombre de haul par semaine sur certain compte j'ai envie de pleurer ! Acheter pour montrer une fois, puis jeter, puis recommencer... et notre planète dans tout ça ? La vie ce n'est pas de recevoir 45 vêtements par semaine, d'acheter sans cesse juste "pour acheter" pour ensuite s'en débarrasser. Et surtout ce n'est pas ma vision du "j'ai réussi ma vie", on ne réussit pas forcément sa vie quand on achète pour acheter.


Attention, j'ai toujours aimé la mode et j'aimerai toujours la mode. Depuis toute petite je fais du shopping le samedi après midi avec ma mère, depuis toute petite j'aime m'habiller, mixer les pièces, découvrir de nouveaux styles, tenter tout un tas d'expérience (parfois ratées), je me suis toujours amusée avec la mode, c'est un fait. On peut consommer la mode raisonnablement. Ne pas acheter tous les jours, ne pas acheter ce que tu vas porter une fois pour faire bien sur Instagram, éviter la fast fashion grâce à la semaine main, privilégier le made in France, les matières naturelles et les marques éthiques.


J'ai pris conscience que nous vivons dans une société de TOUJOURS PLUS, de sur consommation, d’excès. L'industrie de la mode est une des plus polluantes au monde, 60% de ce que l'on achète fini direct aux oubliettes sans avoir été porté ! Imaginez 60% !!!! On a tellement produit que l'on ne sait plus quoi faire, on brûle, on enterre le surplus de production ! Quand je vois des marques comme Zara sortir des collections TOUTES LES SEMAINES alors que le stock est déjà ENORME j'ai envie de vomir ... croyez-moi il y a assez de vêtements de seconde main pour plusieurs vies.


Alors voilà, je ne suis pas parfaite, et je ne souhaite pas l'être mais je me dis qu'arrêter d'acheter juste pour acheter c'est déjà un énorme changement. Réfléchir avant d'acheter une pièce, me demander combien de fois je vais pouvoir la porter, avec quoi je vais pouvoir la porter. Si j'hésite je repose c'est que je n'en ai pas besoin. Je sélectionne encore plus mes partenariats, je refuse 95% de ce que je reçois. Je veux être en accord avec mes valeurs et mes principes. Vous savez que j'ai toujours été droite dans mes choix, quand je vous parle de quelque chose c'est avec sincérité et honnêteté, il n'y a pas de place ici pour le mensonge. J'ai longtemps consommé de cette façon, mais aujourd'hui je souhaite changer, ce changement a commencé quand j'ai arrêté de vendre des vêtements neufs, pour la plupart Made In China, je ne pouvais plus me regarder en face, contribuer à la pollution, à la surconsommation était devenu pour moi très compliqué. J'ai décidé de tout arrêter et de me lancer dans la seconde main et le vintage, parce que ça me fait vibrer, parce que c'est clairement devenu ma nouvelle façon de consommer et que je m'y retrouve à 300%. Ne pas porter la même robe que tout le monde, donner vie à une robe qu'a porté une femme il y a 40 ans, s'amuser à mixer les styles, les imprimés..., fouiller en friperie, échanger avec des passionnées, se rendre compte que ce monde est bien meilleur que l'autre.


Je pense qu'il est temps de prendre conscience de l'impact de cette surconsommation, on détruit tout, la planète, les conditions humaines (parce que oui acheter un tee-shirt à 3 balles forcément derrière la personne n'est pas payée à sa juste valeur, et puis on peut aussi parler des marques qui font polémique car elles exploitent des personnes en difficulté, des enfants ...).

J'ai envie de croire qu'on laissera un monde meilleur à nos enfants, avec de belles valeurs, des habitudes de consommation plus responsables et raisonnées. Si je peux y laisser une petite trace alors c'est déjà une victoire.


Je le redis mais je n'ai pas fait cet article pour donner des leçons et culpabiliser, juste échanger sur ce sujet très lourd qu'est la mode et la surconsommation. J'espère en tout cas que vous serez nombreuses à me suivre dans cette nouvelle aventure :)


Ps pour la police des réseaux sociaux : j'achète encore parfois du neuf, parfois encore de la Fast Fashion, le tout est de consommer raisonnablement ;)


Ps 2 : cet article ne juge personne, c'est MA nouvelle façon de consommer et si la prochaine fois que vous allez faire du shopping vous passez devant une friperie et que vous rentrez vous penserez à moi c'est certain :D


Bisous bisous